Rechercher
  • Philippe Druon

Enfin "Profession Urbaniste ...

LA DÉCLARATION COMMUNE DE CHÂTELLERAULT

Dessiner le futur des Urbanistes, rendre visible la profession, faciliter son exercice....


Après 3 ans de réunions et de recherche de convergence entre les différentes associations d’urbanistes a été signé, le 28 août 2019, en marge de la 23ème Université d’Été des Urbanistes, la « Déclaration de Ch

âtellerault ».


Les signataires enseignants-chercheurs réunis dans l’APERAU, employeurs publics, parapublics et privés et associations professionnelles d’urbanistes se sont accordés sur 8 affirmations consensuelles : sur leurs formations initiales et continues, sur la codification de leur activité, sur la place et la reconnaissance dans la Fonction Publique, sur la réunion et la gestion des urbanistes en tant que profession à part entière dans un rassemblement répondant au nom très évocateur de : « Profession Urbaniste ».


Chacun des termes de cette déclaration a fait l’objet de discussions et d’arbitrages. L’accord obtenu, dans un triptyque formateurs, employeurs et professionnels, apporte beaucoup à notre profession par les objectifs qu’il donne aux urbanistes.

  1. Il clarifie la formation initiale des urbanistes en nommant les écoles menant au diplôme.

  2. Il réaffirme les objectifs de qualité nécessaire à leur formation : être urbaniste suppose l’acquisition et le contrôle des connaissances.

  3. Il rappelle que, plus que toute profession compte-tenu de l’évolution de la société et des textes réglementaires, les urbanistes ont besoin d’une formation continue et solide tout au long de leur carrière.

  4. Il demande la création dans le répertoire de l’INSEE du métier Urbaniste, totalement inexistant actuellement.

  5. Il acte que la profession, comme toutes les autres professions, doit se rassembler dans une structure de gestion, de promotion et d’assistance à ses membres.

  6. Il demande à l’État de créer un cadre d’emploi spécifique à bac+5, vu l’importance de l’Urbanisme dans les collectivités, à toutes leurs échelles.

  7. Enfin, les signataires s’accordent sur la nécessité de dénombrer et nommer les professionnels de l’urbanisme en exercice, à tous niveaux de postes et de responsabilité que ce soit.

La voie est désormais tracée et le travail ne manquera pas à Pascale Poupinot, nouvelle présidente du CFDU depuis l’AG du 27 août 2020. Son passé de présidente de l’OPQU et son tempérament pugnace permettront peut-être de faire entendre raison aux derniers réfractaires. Qu’elle soit assurée du soutien de son CA et du past-président !


Philippe Druon, président du CFDU 2015-2020.




40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par urbanistes des hauts de france. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now